Insomnie chronique : la mirtazapine (Remergon°) et la trazodone (Trazolan°) plus efficaces à faibles doses qu’à fortes doses.

C’est ce qui en ressort de cette étude : l’efficacité hypnotique de la mirtazapine et de la trazodone est inversement proportionnelle à la dose. C’est-à-dire que plus on augmente les doses, moins ces molécules sont efficaces pour améliorer la qualité du sommeil. Pour la mirtazapine, cela serait dû à une meilleure sélectivité des récepteurs histaminergiques à faible dose.

Doses hypnotiques recommandées pour la mirtazapine (7,5-15mg 1x/j) et trazodone (25-75mg 1x/j)

Il est donc inutile de majorer la dose afin d’améliorer la qualité du sommeil tout en exposant le patient à plus d’effets indésirables (confusions, troubles cognitifs..). Bien au contraire, il suffit parfois de la diminuer !

Comme les patients âgés sont plus sensibles à la sédation et au risque de chute, il est préférable d’utiliser une dose de départ de mirtazapine de 15mg 1x/j. Si l’effet hypnotique n’est pas suffisant, on pourrait la diminuer à 7,5mg.

La mirtazapine et la trazodone sont des antidépresseurs et ne sont donc pas indiqués chez des patients souffrant d’insomnies en dehors d’un contexte dépressif. Ce sont des médicaments qui majorent le risque de confusion et de chutes, en particulier chez la personne âgée.

La mirtazapine possède des propriétés orexigènes(qui ouvrent l’appétit) et antiémétiques (antagoniste 5Ht3), ce qui la rend idéal comme antidépresseur chez les patients âgés présentant de l’anorexie, de la perte de poids et de l’insomnie ainsi que chez les patients sous chimiothérapie. Vu ses propriétés antihistaminiques, elle est également intéressante chez les patients qui n’arrivent pas à dormir à cause de démangeaisons cutanées (fréquentes chez les patients insuffisants rénaux chroniques).

Nicolas Meunier, pharmacien clinicien

Références :

Subjective hypnotic efficacy of Trazodone and Mirtazapine in patients with chronic insomnia: a retrospective, comparative study. Savarese M1, Carnicelli M, Cardinali V, Mogavero MP, Federico F. Arch Ital Biol. 2015 Jun-Sep;153(2-3):231-8

Dose-Dependent Sedating and Stimulating Effects of Mirtazapine, Susan D. Leonard, M.D., and Arun Karlamangla, M.D

Mirtazapine Essentials: MOA, Indications, Adverse Effects,Pharmacokinetics and Dosing, Flavio Guzman M.D., https://psychopharmacologyinstitute.com