Hydroxychloroquine : Validation pharmaceutique et précautions d’emploi

L’hydoxychloroquine (Plaquenil) est un alcaloïde de synthèse élaboré à partir de la quinine extraite de l’écorce de quinquina🌳

Cette molécule initialement indiquée comme antipaludéen possède des propriétés anti-inflammatoires utilisées encore actuellement dans les pathologies rhumatismales comme la polyarthrite rhumatoïde et le lupus. On lui a découvert depuis peu, un effet antiCovid19 potentiellement très interessant.

Nos recommandations belges proposent d’ailleurs de traiter systématiquement les patients Covid19 avérés et hospitalisés qui présentent des symptômes modérés à sévères (températures, dyspnées..) ou s’ils sont porteurs de comorbidités (cardiaques, diabétiques, immunodéprimés…).

À la posologie suivante (traitement de 5 jours) :
J1 : 400mg 2x/j
J2-J5 : 200mg 2x/J

Quelles sont les précautions d’emploi ?

Avant d’initier le traitement, on doit s’assurer de l’absence de contre-indications et d’interactions médicamenteuses :

1) Arythmie 💓

On effectuera un ECG avant le début du traitement pour exclure un allongement de l’intervalle QTc (> 500msec). On veillera également à corriger une hypokaliémie et une hypomagnésémie à la prise de sang qui sont des facteurs de risques de torsades de pointes en cas de QT allongé (très fréquentes chez les patients sous diurétiques, corticoïdes et/ou IPP).

On évitera également la bradycardie (<60bpm) qui est aussi facteur de risque de torsades de pointes. Elle peut être un effet indésirable fréquent de certaines classes médicamenteuses (bêtabloquants, amiodarone, digoxine, diltiazem, moxonidine, médicaments de la Maladie d’Alzheimer). On peut se poser légitimement la question de suspendre les médicaments de la Maladie d’Alzheimer le temps du traitement par Plaquenil.

En cas de QTc allongé (>500msec), et si l’on veut malgré tout utiliser le Plaquenil, il faudra contacter le cardiologue pour avoir son avis et réduire le QTc en sevrant progressivement les molécules qui allongent le QTc (antidépresseurs, antipsychotiques). On re contrôlera l’ECG avant d’initier le Plaquenil. On évitera la Motilium en cas de nausées et les quinolones et les macrolides comme antibiotiques car ils allongent le QT pendant le traitement par Plaquenil.

2) Épilepsie 🤯

L’hydroxychloroquine abaisse le seuil épileptogène. C’est à dire que si un patient épileptique est stabilisé par son traitement antiépileptique depuis de nombreuses années, il se peut qu’il refasse de l’épilepsie en prenant le Plaquenil.L’épilepsie est une contre indication à l’usage du Plaquenil.

Si malgré tout, le Plaquenil devait être indiqué selon la balance bénéfice risque, un avis neurologique est indispensable. Dans tous les cas, le Plaquenil sera contre indiqué chez un patient avec une épilepsie non contrôlée.

3) Rétinopathie 👀

La patient souffrant de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) de devraient pas prendre le Plaquenil car celui-ci pourrait majorer la DMLA et majorer la cécité.
Cependant, cette toxicité ophtalmique est rare et surtout dose dépendante à cas de traitement de longue durée. C’est la raison pour laquelle tous les patients sous Plaquenil pour une pathologie inflammatoire doivent avoir un suivi ophtalmique rapproché (1x/an). Comme le traitement pour le Covid est de très courte durée (5 jours), le risque de toxicité cumulative est plus faible mais un avis ophtalmologique reste malgré tout indispensable si l’on veut malgré tout initier le Plaquenil.

4) insuffisance rénale chronique 🧑🏻‍🦳

La posologie du Palquenil doit être diminuée en cas d’IRC car il y a un risque d’accumulation et d’intoxication vu qu’il s’élimine par voie rénale.

5) Hypoglycémie

Attention chez les patients diabétiques non équilibrée vu le risque d’hypoglycémie –> suivi glycérique rapproché nécessaire.

Ce sont toutes précautions d’emploi qui limitent l’usage en milieu hospitalier du Plaquenil chez le patients Covid19.

Nicolas Meunier
Pharmacien clinicien