Hydroxychloroquine : Validation pharmaceutique et précautions d’emploi

L’hydoxychloroquine (Plaquenil) est un alcaloïde de synthèse élaboré à partir de la quinine extraite de l’écorce de quinquina🌳 Cette molécule initialement indiquée comme antipaludéen possède des propriétés anti-inflammatoires utilisées encore actuellement dans les pathologies rhumatismales comme la polyarthrite rhumatoïde et le lupus. On lui a découvert depuis peu, un effet antiCovid19 potentiellement très interessant. Nos …

Nouvelles recommandations thérapeutiques du diabète de type 2 💊💉

Fin 2019, l’ADA (American Diabetes Association) et l’EASD (European Association for the Study of Diabetes) sont arrivés à un consensus quant à la rédaction de nouvelles recommandations concernant la prise en charge médicamenteuse du diabète de type II : La metformine continue à être le traitement de 1ère ligne (sauf pour les patients atteints de …

Ne négligez pas la xérostomie chez vos patients ! 🤭👅

La xérostomie (sécheresse de bouche) est un effet indésirable fréquent des médicaments. Si elle n’est pas prise en charge, la xérostomie peut entraîner de nombreuses conséquences néfastes pour la qualité de vie et la santé de vos patients : Favorise les aphtes, les caries et les gingivites Diminution de la perception des saveurs et mauvais …

Insomnie chronique : la mirtazapine (Remergon°) et la trazodone (Trazolan°) plus efficaces à faibles doses qu’à fortes doses.

C’est ce qui en ressort de cette étude : l’efficacité hypnotique de la mirtazapine et de la trazodone est inversement proportionnelle à la dose. C’est-à-dire que plus on augmente les doses, moins ces molécules sont efficaces pour améliorer la qualité du sommeil. Pour la mirtazapine, cela serait dû à une meilleure sélectivité des récepteurs histaminergiques …

Infections urinaires à répétition : que faire ?

De nombreuses patientes se plaignent d’infections urinaires à répétition malgré la prise fréquente d’antibiotiques et les mesures hygiéno-diététiques comme : augmenter les apports hydriques (1,5L d’eau/jour), éviter de retenir les mictions et les pantalons trop serrés, mictions post-coïtales, éviter la constipation… Des traitements prophylactiques non antibiotiques ont montré leur efficacité : Œstrogènes par voie vaginale …